Retour à Centre de documentation – Bibliothèque

Fonds Asie

Accès direct au CATALOGUE

Contact : Sandrine Musacchia, sandrine.musacchia@cnrs.fr

Le Fonds Asie du Sud-Est a été créé en 1993 à Aix-en-Provence par Madame Cao Thi Liêu au sein de l’Institut de Recherche sur le Sud-Est Asiatique. Depuis 1999, date de la fondation de la Maison Asie-Pacifique, le Fonds Asie du Sud-Est est géré par l’UAR de la MAP et est installé sur le campus Saint-Charles d’Aix-Marseille Université, à Marseille. Depuis sa création, le Fonds Asie du Sud-Est n’a cessé de croître et est aujourd’hui l’un des fonds les plus importants en France sur cette région du monde.

En 2012, le fonds Asie du Sud-Est devient le Fonds Asie, suivant en cela l’évolution du laboratoire devenu IrAsia (Institut de recherches asiatiques). Ce fonds couvre une aire géographique importante qui s’étend de l’Inde au japon. Les disciplines les plus représentées sont l’anthropologie, l’ethnologie, la sociologie et l’histoire, mais de nombreux ouvrages traitent également de linguistique, de littérature, de géopolitique, d’archéologie ou d’architecture.

Riche de plus de 24000 titres, le Fonds Asie dispose également de 50 périodiques vivants, 200 cartes, 2000 microfiches et 170 microfilms.  Près de 600 périodiques non suivis, ainsi que 3500 tirés à part, viennent compléter les collections. Ce fonds abrite également des archives de chercheurs, dont certaines sont disponibles sur ODSAS. Environ 60% des ouvrages sont en anglais, 30% en français et 10% en langues vernaculaires (indonésien, thaï, birman, vietnamien et chinois). Les aires géographiques représentées sont, par ordre décroissant : l’Asie du Sud-Est en général, l’Indonésie, le Viêt Nam, la Chine, la Birmanie, la Thaïlande, les Philippines, l’Inde et la Haute Asie, le Cambodge, la Malaisie, Taïwan, le Laos, le Japon .

Informatisé depuis son origine, le Fonds Asie utilise depuis 2010 le logiciel Koha qui autorise la saisie des ouvrages en langues vernaculaires et a rejoint le catalogue des universités et centres de recherche français (Sudoc) en 2011, puis le Catalogue des Archives et Manuscrits de l’Enseignement Supérieur (CALAMES) en 2014. Le Fonds Asie pratique le Prêt entre Bibliothèques via cette plateforme.

Depuis sa création, le Fonds Asie a bénéficié de plusieurs dons qui ont grandement contribué à son développement :

Le Fonds Asie est membre de plusieurs réseaux et entretient des relations suivies avec de nombreux centres de documentation aussi bien en France qu’à l’étranger.

  • En France, le Fonds Asie est membre du réseau régional CNRS Mistral  et du réseau national CNRS Rénatis . Le Fonds Asie est également à l’origine de la création (2007) du réseau DocAsie,  réseau regroupant les professionnels de la documentation travaillant sur l’Asie en France.
  • Sur le plan européen, le Fonds Asie est membre actif du SEALG (South East Asian Library Group), qui comprend notamment la British Library (Londres), les bibliothèques de la School of Oriental and African Studies (Londres), de l’Université de Hull, du KITLV (Leiden) et de l’Université de Hambourg.
  • En Asie du Sud-Est, le Fonds Asie entretient des relations formelles avec plusieurs des centres de l’Ecole française d’Extrême-Orient  (Chiang-Mai, Vientiane, Siem Reap, Jakarta). Des échanges soutenus sont également pratiqués avec la bibliothèque du Sirindhorn Anthropology Center  (Bangkok, Thaïlande), la Bibliothèque Centrale de l’Université Nationale du Laos (Vientiane, Laos), ainsi qu’avec le Centre d’Etudes Khmères (Siem Reap, Cambodge).

Lien Permanent pour cet article : http://www.maison-asie-pacifique.fr/bibliotheque/fonds-asie

Maison Asie-Pacifique

GRATUIT
VOIR