Imprimer ce Page

Historique de la MAP

L’historique

Le projet de réunir sous un même toit des spécialistes de ces deux régions contiguës que sont l’Asie et le Pacifique a vu le jour en 1995. A cette date, il existait déjà deux Unités Mixtes de Recherche nouvellement créées, l’Institut de Recherche sur le Sud-Est Asiatique (IRSEA, en 1993) et le Centre de Recherche et de Documentation sur l’Océanie (CREDO, en 1995), dont l’implantation en région résultait d’une décision du CIAT de février 1993.

L’argumentaire sur lequel s’appuyait la demande de création auprès des trois tutelles dont dépendaient ces UMR mettait en avant l’unité de la zone Asie-Pacifique. Le CNRS, l’Université de Provence (Aix-Marseille I) et l’EHESS accueillirent favorablement cette proposition et une Convention fut signée qui créait l’UMS Maison Asie-Pacifique au 1er janvier 1999, avec Charles MacDonald comme directeur.

Les différents directeurs de la MAP depuis sa création sont :

  • 2000-2003 : Charles MacDonald (Irsea)
  • 2004-2007 : Françoise Douaire-Marsaudon (Credo)
  • 2008-2011 : Jean Baffie (Irsea)
  • 2012-2014 : Pascale Bonnemère (Credo)
  • 2014-2017: Monika Stern (Credo)

Le bilan

L’ensemble appelé Maison Asie-Pacifique (les deux UMR et l’UMS) fonctionne comme un tout organique. L’ampleur des trois missions de la Maison Asie-Pacifique, la documentation, la recherche et la formation, a permis une intégration forte et reconnue dans le paysage universitaire et scientifique, que ce soit au plan régional, national ou international. La Maison Asie-Pacifique entend mener ses actions pour rester fidèle à sa principale vocation : offrir des moyens de travail aux membres du CREDO et de l’IrAsia (anciennement IRSEA).

La bibliothèque constituant le socle de la Maison Asie-Pacifique, son enrichissement est une priorité ainsi que l’accroissement du fonds de films documentaires, anciens ou récents, dont certains proviennent directement du travail des chercheurs de la MAP.

Les publications nombreuses, dont beaucoup paraissent en anglais, ainsi que les colloques internationaux pour lesquels l’UMS apporte une aide financière et logistique, témoignent du fait que la Maison Asie-Pacifique est parfaitement en phase avec le développement de la recherche sur la région Asie-Pacifique, en France et à l’étranger.

En ce qui concerne l’enseignement et la formation, le service audiovisuel de la Maison Asie Pacifique apporte son expertise en matière d’anthropologie filmique en participant à un cours dispensé au département d’anthropologie de Aix-Marseille Université par un membre de l’IrAsia. Par ailleurs, les chercheurs et enseignants-chercheurs des deux UMR interviennent à tous les niveaux des cycles d’enseignement de AMU et, pour le CREDO, de l’EHESS, et encadrent de nombreux doctorants (dont une bonne proportion est allocataire de recherche), ce qui correspond à une politique de formation concertée entre les UMR associées à l’UMS-MAP.

Lien Permanent pour cet article : http://www.maison-asie-pacifique.fr/presentation/historique